blockchain

La blockchain et le marché de l’art : évolution ou révolution ?



Le marché de l’art, un des marchés les plus anciens au monde et aussi l’un des plus dérégulés (juste après celui des armes), connaît depuis cinq ans une évolution hors du commun : la digitalisation.
Le marché de l’art est désormais numérique
Désormais que l’on soit collectionneur, marchand, galeriste ou institution culturelle, plus besoin de voir physiquement une œuvre, de la toucher ou de la scruter dans ses moindres détails, l’imagerie 3D et la réalité augmentée sont là pour être vos yeux et vos mains. Plus besoin non plus de parcourir les galeries, les marchands ou les salles des ventes à la recherche de perles rares, postez quelques alertes (sur Artsy ou encore Lotprivé) et vos lots préférés vous attendront tranquillement dans votre boîte e-mail.
Enfin, plus besoin de s’encombrer de lourds catalogues de ventes aux enchères, de catalogues raisonnés ou de monographies d’artistes, une simple recherche sur des bases de données (Artprice, Artnet, ou encore Auction) permet de retrouver tout l’historique des prix d’une œuvre.
Une évolution bénéfique, mais…
Cliquer ici pour lire l'article intégralement.

The following two tabs change content below.

David Eidelwein

Rédacteur en chef Blockchain chez Talan
David follows the content related to Blockchain technology for Talan Innovation. Skilled as business analyst and project manager in banking sector, he is particularly interested in the impact of blockchain technology on organizations and its use case. David contributes to Talan Innovation content since December 2016

Laisser un commentaire