voiture-futur

Ce n’est que le début de la révolution des véhicules autonomes



Plus de 2,7 milliards de dollars ont été investis dans le secteur des voitures autonomes, selon le rapport «Conduite autonome: entre science fiction et réalité» réalisé par le cabinet de conseil Oliver Wyman. En tête des pays les plus dynamiques en la matière, les Etats-Unis ont concentré à eux-seuls près de la moitié (48%) des investissements. L’Asie (Chine, Inde) et Israël sont également dans la course, avec plus de 500 millions de dollars investis dans chacune des régions.

Attractive aux yeux des investisseurs, priorité stratégique pour nombre de constructeurs automobiles, la voiture autonome n’en est pourtant qu’à ses prémices, si l’on en croit l’analyse du cabinet de conseil. Celui-ci a en effet construit une matrice présentant 5 stades d’autonomie des véhicules, des premiers modules de conduite assistée (niveau 1) aux véhicules 100% autonomes (niveau 5).

A l’heure actuelle, l’industrie automobile se situe entre la «conduite assistée» (niveau 1) et l’«automatisation partielle» (niveau 2). Concrètement, cela signifie que le conducteur doit continuellement suivre les décisions prises par le système.
Cliquer ici pour lire l'article intégralement.

The following two tabs change content below.

Karine Blanc Guivarc'h

Rédactrice en chef IoT chez Talan
Karine curates all Internet of Things (IoT) related content on Talan Innovation. She has extensive experience in high technology environnements. She is involved in understanding IoT from a marketing perspective with a focus on user cases. Karine has been contributing content since February 2015.

Laisser un commentaire