Capture d’écran 2018-09-10 à 10.00.09

Intelligence artificielle : la stratégie du gouvernement est-elle suffisante ?



Le gouvernement a bien compris l’intérêt de soutenir le développement de l’Intelligence artificielle (IA) qui va changer la stratégie des entreprises. Mais l’aspect technologique n’est pas le seul critère pour transformer efficacement des opportunités et créer de la valeur. Par Chafika Chettaoui, Docteure Ingénieure en Mathématiques, Responsable de la Data Science et du Consulting Analytics chez Teradata France.

Pas un jour sans qu’un article ne vante les vertus de l’Intelligence artificielle (IA) ou de l’analyse des données, dans l’accélération de la performance et l’amélioration de la productivité des entreprises. Les leaders sont les Etats-Unis, la Chine, l’Angleterre, le Canada et Israël, comme le souligne Cédric Villani, dans son rapport sur l’IA du 28 mars 2018. Il faut se rendre à l’évidence : les projets offrant un réel ROI (retour sur investissement) sont rares. La stratégie IA du gouvernement est nécessaire, mais est-elle suffisante ?

Sortir du labyrinthe des annonces pour une véritable stratégie IA. Seuls 4% des entreprises ont déployé au moins une application embarquant l’IA et 8 % sont en phase pilote, d’après les chiffres d’une étude IDC, parue en avril 2017, évaluant le taux d’adoption de l’IA dans la stratégie des entreprises françaises. Une autre enquête de l’IDC, Big Data and Analytics, publiée en juin 2017, évalue les revenus des logiciels analytiques globalement (IA compris) en France à  1,635 milliard de dollars.

Cliquer ici pour lire l'article intégralement.

The following two tabs change content below.

Charlotte Marek

Charlotte takes great interest in new technologies and the startup world and believes that with the right innovations we can change the world we live in for the best. She is also greatly interested in the publishing sector. She speaks French, English, Spanish, studies Italian and has had the opportunity to work in various countries over the last few years.

Laisser un commentaire