Intelligence artificielle contre le terrorisme : attention aux faux espoirs



Atlantico.fr : Edouard Philippe lors de sa présentation du nouveau plan de lutte antiterroriste, a abordé le rôle que pourrait prendre l’intelligence artificielle (IA) dans la lutte contre le terrorisme, et a chargé le préfet Renaud Vedel de faire des propositions au gouvernement en ce sens, avant la fin de l’année 2018. A quoi pourrait servir l’intelligence artificielle  (IA) dans ce cadre ? Que peut-on imaginer ?

Franck DeCloquement : Le Premier Ministre Edouard Philippe a en effet  dernièrement exprimé du siège de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), son souhait de tirer partie des expériences malheureuses qu’à eu à subir la France sur son sol, en matière d’attentats terroristes islamistes. Et ceci, afin de consolider et d’augmenter certains acquis de compréhension et d’intelligence en matière de détection amont dans les facteurs de passages à l’acte. Dans le but évident d’en retirer des enseignements opérationnels efficaces et mobilisables à l’avenir.
L’objectif poursuivi par cette initiative originale étant de « donner à notre action contre le terrorisme, de nouvelles perspectives », selon les propres mots d’Edouard Philippe. Et plus spécifiquement en matière de connaissance, de détection et de prédiction, si l’on ramasse les propos du Premier Ministre en quelques mots.

Click here to read the full article

The following two tabs change content below.

Charlotte Marek

Charlotte takes great interest in new technologies and the startup world and believes that with the right innovations we can change the world we live in for the best. She is also greatly interested in the publishing sector. She speaks French, English, Spanish, studies Italian and has had the opportunity to work in various countries over the last few years.

Leave a Reply