Capture d’écran 2018-07-24 à 08.29.50

Pour embaucher, la SNCF recrute une intelligence artificielle



Depuis un mois, le site Emploi.SNCF.com dispose d’une solution née il y a un an et demi : CV Catcher, conçue par l’agrégateur tricolore de jobs Jobijoba. L’entreprise ferroviaire s’ajoute à une quarantaine de groupes qui adoptent cette intelligence artificielle (IA) : Carrefour, EDF, SFR, Michael Page, Adéquat, Econocom, BNP Paribas… “CV Catcher établit en deux clics un matching entre le CV du candidat et les offres d’embauche qui lui correspondent le mieux”, explique le chef de projet Arthur Philippe. Le concept est inédit et n’a pas de concurrence pour le moment.

Une IA au vocabulaire riche 

CV Catcher est le fruit de dix ans de recherche. Le système se base sur les millions de données sur l’emploi récoltées au fil des années par Jobijoba, entreprise aux 25 salariés et chiffre d’affaires de plus de 2 millions d’euros. Celles-ci, analysées, ont servi à l’entraînement des algorithmes Big Data de l’IA. Une question se posait quant au traitement du langage utilisé dans le CV. “La solution que nous avons créée est sémantique, poursuit Arthur Philippe. En comparant les offres et les CV, nous avons donc mis au point notre propre thésaurus de compétences.” Celles-ci sont réunies en familles de notions proches les unes des autres. Par exemple, le lien entre la demande “Ventes” de l’employeur et une expertise en “Négociations” est vite repéré par l’IA.
Click here to read the full article

The following two tabs change content below.

Charlotte Marek

Charlotte takes great interest in new technologies and the startup world and believes that with the right innovations we can change the world we live in for the best. She is also greatly interested in the publishing sector. She speaks French, English, Spanish, studies Italian and has had the opportunity to work in various countries over the last few years.

Leave a Reply