pousse

Les grands groupes se mettent à l’école des start-up



Chez Engie comme dans beaucoup de grandes entreprises, on cherche aujourd’hui à se doter d’organisations plus agiles, s’inspirant de ce qui fonctionne bien dans le monde des jeunes pousses.

Etre plus « agile », c’est aujourd’hui la préoccupation de tous les grands groupes. Ils vivent dans la crainte de voir émerger une start-up qui viendra les concurrencer. Tous tentent donc de s’inspirer de ce qui se passe dans la Silicon Valley, pour devenir plus réactifs et innovants.

C’est ce qui se passe, par exemple, chez Engie, l’ancien GDF Suez. Le groupe énergétique a créé il y a trois ans une direction de l’innovation. Elle incite les salariés à proposer de nouveaux services.

Les auteurs des projets retenus rejoignent un incubateur. Ils ont un an pour trouver leurs premiers clients. En cas de succès, le nouveau service est intégré dans les offres d’Engie, ou donne lieu à la création d’une nouvelle entreprise.
Click here to read the full article

The following two tabs change content below.

Charlotte MARTY

Global Account Manager Energy Sector at Talan
For The Talan Energy Practice : Global Account Manager and Editor in Chief for the Talan Innovation Magazine. I believe that it is key for TALAN as well as for our client, that we build bridges with innovation that is boosted by the start up ecosystem. So i am happy to contribute to screen for our readers, key articles in the domain of energy.

Leave a Reply